esprit, lecture, pédagogie

Par-ci par-là !

Un peu de culture en cet article! Je n’ai pas beaucoup lu ces derniers temps (mais regardé quelques épisodes … article(s) à venir!), voici les trois lectures depuis 1 mois!

Encore du travail avec Moi, l’enfant autiste, de Judy et Sean Barron. C’est un roman autobiographique écrit à 4 mains, la mère et le fils autiste à qui on prédisait un sombre avenir, prêté par ma mère (je pense de plus en plus à rédiger mon dossier de certification ASH -enseignement spécifique- sur l’autisme. Ephrem si tu me lis tu dois me rapporter un 3e bouquin d’ailleurs!). Mise à part le cheminement, la vie de famille complexe pour cet enfant dès le début, c’est plutôt le fait d’avoir deux points de vue différents qui est très intéressant! Entre ce que la mère ressent, cette violence, cette façon de ne pas savoir comment réagir, de se retrouver face à des professionnels qui étaient très incompétents sur la question du spectre autistique il y a encore 20 ou 30 ans, et ce que l’enfant vit, éprouve, il y a un ravin!! Cet ouvrage m’a donné des clefs supplémentaires pour travailler. En effet, régulièrement, je repense à ce jeune garçon lorsqu’un de mes deux élèves autistes se retrouve en difficulté. J’ai bien compris que plus que les apprentissages scolaires ce sont les questions d’habilité sociale à travailler! J’ai en tête quelques petits jeux à faire faire (l’avantage d’avoir un frère en école d’art qui peut facilement me dessiner des cartes et autres petits supports!) pour les aider dans cet apprentissage si complexe!

Cet ouvrage, de part le traitement des deux points de vue, m’a permis de mieux comprendre ce que ressentent les jeunes autistes, enfermés dans une bulle hermétique. Tellement dur de les en faire sortir! C’est très impressionnant et cela en vient à faire peur (en tant que Maman! )! Les deux parties ne se comprennent pas et s’enferment chacune dans leur univers propre! C’est donc à moi de m’adapter à l’enfant et non à lui de faire cet effort. Il n’y arrivera que si je le prend par la main pour lui montrer le chemin en le sécurisant. C’est une partie de mon métier que j’adore et qui me stimule à fond (bon et qui me crève aussi car psychologiquement c’est compliqué d’arrêter d’y penser en rentrant… la preuve 😀 ).

10 jours plus tard, j’ai terminé un roman de Katherine Pancol, Encore une danse, prêté par une grande amie parisienne (fallait bien rentabiliser mon aller/retour 😉 ). Il a été emprunté principalement pour découvrir, n’en ayant jamais lu auparavant. Je n’ai pas du tout adhéré à l’écriture, je l’ai trouvé beaucoup trop tarabiscotée et peu fluide malgré la volonté d’être simple. Par contre, je me suis prise très rapidement au jeu des personnages! L’histoire de ce groupe d’amis prise dans les méandres des sentiments m’a beaucoup plus (mon côté midinette et fan des saga type Rougon Macquart et Comédie Humaine… oui un autre niveau je sais!). Ceci dit, il y a relativement peu de surprises tout de même! Malgré ma petite déception, je vais bientôt entamer le deuxième emprunté! Pour ce détendre ce n’est pas mal (et lire en parallèle les Français peints par eux-même de Balzac ❤ !).

6 jours après, c’est mon côté Laudate si, catho bobo écolo chiante, qui a été comblé avec S’habiller avec éthique, sous la direction de Redress. Cet ouvrage m’a été offert par mon mari qui connait, et partage, ma préoccupation actuelle autour de l’environnement, du consommer différemment,etc. C’est donc un guide très intéressant autour du comment se vêtir, comment protéger, entretenir son linge, comment ne pas accumuler, etc. tout en faisant attention à l’environnement. Il faut dire que le marché du textile fait beaucoup de mal à notre planète… ici on achète relativement peu neuf… pour les enfants on a un super petit vide-dressing à 5 min de la maison (et j’ai récupéré des montagnes de cartons de fringues de garçons de chez ma famille/des amis… et le double ou le triple nous attend pour quand on aura des filles hum), et pour moi ce sont les groupes Facebook et vinted  (ici! )qui ont le monopole (mon mari s’achète très peu de fringues alors…)!

De ce fait, je n’ai pas appris grand chose mais cela remet bien les idées en place!

 

Des bécots!

Publicités
Non classé

Rentrée lookée!

Demain, on reprend la route pour une période bien chargée (avec des journée à rallonge type celle où tu commences à 8h30 avec une matinée entière de réunions pour l’orientation de tes élèves et que tu termines à 18h avec un conseil de classe… avec entre temps un après-m à gérer tes élèves, sans oublier des solutions de garde pour ne pas retrouver tes enfants à la gendarmerie!), il faut donc se donner du courage !

Pour affronter ce premier jour, je me suis concoctée un look tout frais (il va faire tellement chaud!!!) composé d’un jeans, d’un petit gilet en laine doux et surtout du dernier sorti de mes mains… une tunique à volants et à fleurs! Le patron est issu des Intemporels Demoiselle et le tissu, du grenier des grands parents de mon mari (comme la machine d’ailleurs ❤ ) . En voyant le modèle cet été, je me suis dis que ce devait être bien galère à faire… que nenni! Hyper simple!! (le seul point qui m’a paru compliqué, fut le montage de l’empiècement volonté avec le corsage!)

 

bricolage, esprit, famille, pédagogie

Petit P en vacances

Bon, on ne va pas le cacher, nos vacances à La Rochelle sont tombées à l’eau à cause d’une voiture défectueuse. Il a donc fallu pallier à ce manque d’exotisme, surtout que pour Monsieur mon mari, c’était ses premières vraies vacances depuis 18 mois. bref la loose quoi!

Vu le temps pourri (de saison quoi!), nous n’avons pas pu visiter les châteaux que nous souhaitions ou aller vadrouiller en forêt! Mon mari a donc emmené Petit P dans un aquarium le temps que je travaille et que mini A fasse une longue sieste (enfin en même temps se lever à 5h45….). Au retour, pour changer des gommettes/pâte à modeler/petits animaux en pompons-mousse de chez Oxytruc/ construction/playmo/train/chantier, nous avons fait de la pâte à sel! Une activité basique mais… que nous n’avions jamais faite à la maison! Le mini s’est d’ailleurs chargé de la goûter, hum. Nous avons donc lancé la saison : décoration d’hiver enfin de Noël parce qu’à priori « le père Noël est dans le ciel mamannnnnnnnn!!! ».

allez, les oeuvres d’art en photo :20181030_173942

A noter, qu’il nous reste la moitié à peindre encore! De quoi occuper un dimanche pluvieux!

 

(Petite parenthèse éducative) Ici, nous ne sommes pas adepte du « occupons tout le temps les enfants et faisons leurs découvrir des nouvelles choses tout le temps ». Non, ici, nous sommes adepte des jeux libres, des promenades avec papa ou avec maman ou avec les deux, de l’apprentissage de l’ennui et de la rêverie, des histoires et des travaux manuels. Je trouve que notre société est bien trop dans la consommation matérielle mais aussi dans le cadre des loisirs. Laissons les enfants vivre leur vie de petit, laissons-les évoluer librement (cette chère liberté contrôlée que l’on retrouve chez Freinet, Montessori et autres Steiner)… ne les saturons pas avec des activités à 3 ans, des visites à tire la gogo mais passons du temps à lire sous un plaid,  les regarder jouer, à faire la cuisine ensemble, à aller sur le marché, … L’enfant apprend bien plus en étant assistant dans le cadre des tâches quotidiennes qu’en étant stimuler non stop!

Bon, c’était mon coup de gueule du matin 😉 mais ça me tient à coeur en tant qu’enseignante et maman, avec des minies formations Freinet et Montessori (et voyant les dégâts que ça fait chez certains élèves!)! 

couture...

Petits poussins d'<3

Ici, les garçons pullulent! A croire que jamais ils ne trouveront une douce épouse (hahaha)… Franchement va falloir que l’on trouve une solution hein! Bref en 5 naissances depuis juillet…. 5 garçons! J’ai donc concocté (ou retrouvé dans mon carton cadeaux de naissance en avance que j’ai fait quand je n’avais qu’un monstre à quatre pattes je suppose) des petits bavoirs!!! Je peux maintenant les dévoiler puisqu’ils sont arrivés!

Voici donc pour un petit Antoine (2 des 5 portent ce prénom, je ne pensais pas qu’il pouvait être encore autant donné!), un petit bavoir poussin brodé qui protègera un joli pyjama ou une jolie blouse trouvée en magasin ❤ :

20181028_090142.jpg

 

Et pour un petit Malo, né en septembre, deux bavoirs-bandana pour que sa maman n’ait pas à le changer toutes les heures à cause des litres de baves (de vrais crapauds ces petiots! Vous pouvez me croire! J’ai même du en ramener à la crèche car le mien devait tout le temps être changé hum)… J’aime tellement ce petit motif marin qui avait servi aux petits pochons du baptême de notre P il y a 3 ans!

 

20181031_104744

Et puis, il fallait bien occuper mon grand petit poussin de 3 ans! Article suivant 😉 

couture..., lecture, Tricot

V.A.C.A.N.C.E.S

Il paraît que ce sont les vacances (oui vous savez ce concept où on se repose, on fait des trucs de détente, rien du tout, etc.)… J’exagère car les petits sont partis pour le weekend et nous prenons, normalement… les aventures ne manquent pas en ce moment, la route lundi (St Ange gardien de notre petite voiture, faites qu’elle soit opérationnelle!!!).

Bref, le premier weekend des vacances j’ai pu terminer une petite blouse pour Monsieur A. dans un motif que j’aime énormément (acheté il y a 3 ans chez Mondial Tissus, quand on ne savait pas encore si Monsieur P. était une fille ou un garçon)! Il était trop choupinou dedans! Encore un patron des Intemporels Bébé, déjà réalisé en 3 mois!

 

20181020_211755.jpg

Le dimanche, j’ai profité de mon aller/retour ferroviaire vers Paris pour tricoter et… travailler .

20181021_094125.jpg

 

esprit, lecture

Kinesthésie

Certains, ici, le savent, je m’occupe de jeunes atteints de divers handicaps cognitifs dont 2 jeunes autistes (ils étaient trois l’an dernier). Ce monde me passionne et ma formation inexistante pour le moment. Il a donc fallu que je me débrouille par mes propres moyens entre dialogues avec une éducatrice spécialisée, discussions, tâtonnements et surtout… les connaissances de ma mère qui se forme en ce moment sur cette question (entre autre…). Cet été, elle m’a donc prêté deux romans écrits par des jeunes autistes et/ou leur famille. J’ai donc dévoré le premier : « Je suis né un jour bleu » de Daniel Tammet (bleu comme la couleur de l’autisme et comme certains mots de l’auteur… qui se retrouve à voir des mots en couleur selon leur sonorité : la kinesthésie)

 

Ce récit autobiographique est celui d’un homme autiste, « souffrant » du syndrome savant. Cet homme, asperger, essaye de retranscrire, de nous expliquer ce qui se passe dans son esprit lors de situations précises. Il nous livre une véritable anamnèse permettant de mieux comprendre son évolution, de sa naissance (avec des pleurs incessants durant des années) à celui d’homme adulte indépendant. Bon j’avoue avoir sauté quelques passages… ceux où il rentre dans ses délires mathématiques ou linguistiques, ses deux domaines de compétence, bien que cela soit surement passionnant (ma dyscalculie m’en empêche hein!). Mais ses expériences en habilité sociale (bah oui se lever de table pour prendre un livre lorsque l’on est invité à diner chez des amis bah ça ne se fait pas!), son environnement familial (il y 7 frères et soeurs dont un autre autiste et… c’est l’aîné!), son apprentissage de la vie quotidienne et des usages (d’autant plus que sa première expérience professionnelle est en Lituanie lui un anglais!), m’ont permis de mieux comprendre mes deux élèves et d’appréhender leurs difficultés et les réactions qu’ils peuvent avoir différemment…

Ce fut donc une fructueuse lecture pour ma pratique professionnelle!

 

Allez, prochain article … de la couture!!

esprit

Tou(te)s concerné(e)s!

Le mois d’octobre est un mois symboliquement dédié à la lutte contre le cancer… Vous savez ce petit crabe malin qui part vivre ses aventures chez des humains. Dans notre famille, c’est assez fréquent, particulièrement de mon côté maternel avec une arrière-grand-mère et une grand-mère qui ont eu un cancer du sein. Autant vous dire que l’on est bien sensibilisé (ce qui m’a d’ailleurs valu une mammographie et une échographie un mois avant d’attendre bébé A… pour une sombre histoire de montée de lait!).

Bref, aujourd’hui, c’était les foulées roses dans notre bonne ville (enfin dans la banlieue) et un petit groupe de notre établissement s’était mobilisé pour marcher. Cela nous a permis de soutenir celles qui sont touchées de plein fouet en ce moment par cette maladie et de passer un moment ensemble loin des élèves (ouais parce que loin de la foule en fait non!)

 

20181007_074221.jpg(oui bon bah du coup, vous connaissez mon prénom et le nom de mon établissement hahaha)